Le Colonel Mamadi Doumbouya aux commandants de région
President of the National Committee for Rally and Development (CNRD), Colonel Mamady Doumbouya(C) leaves a meeting with high level representatives of the Economic Community of West African States(ECOWAS) in Conakry on September 17, 2021. Colonel Mamady Doumbouya’s special forces on September 5, 2021 seized Alpha Conde in a Coup, the West African state's 83-year-old president, a former champion of democracy accused of taking the path of authoritarianism.

Colonel Doumbouya-Les Commandes de région ont pris fonction ce jeudi à Conakry. L’évènement s’est déroulé en présence du Colonel Doumbouya au ministère de la sécurité. Le chef de l’État a mis l’occasion à profit pour rappeler aux hommes armés leur mission régalienne dans la sécurisation des régions et des populations.

D’entrée de jeu, le président de la République Colonel Mamadi Doumbouya a exposé le véritable rôle des soldats dans leurs fonctions.

 »Vous avez aujourd’hui la lourde tâche de représenter l’armée bien entendu et représenter aussi la loi. Le gendarme a pour vocation d’enquêter de travailler pas de juger. Vous avez pris l’engagement ce soir de servir le pays et je pense que c’est un honneur de servir son pays » a-t-il laissé entendre.

Insistant sur le point, le président du CNRD tient à préciser que les pratiques indélicates doivent disparaître et faire face à l’essentiel.

« Cette fois-ci nous allons laisser nos habitudes et faire face à nos besoins, et ça, c’est l’exemplarité, c’est-à-dire être l’exemple dans le service. Le service public, c’est l’honneur, c’est un devoir pour un soldat. Après son service, c’est de dire que j’ai servi mon pays et je l’ai fait. En tant que soldat, je sais que c’est difficile les conditions de travail » exhorte-t-il.

Pour accompagner ces commandants de région, le président de la transition promet de fournir les outils nécessaires pour faciliter le service des officiers.

 »Le Commandant de région n’est pas égal au commandant d’escadron. Nous avons bien sûr à mettre en place un système de gestion de commandement. Quant à moi je ferai tout pour vous donner les moyens de travailler. Tout ce qui est de notre pouvoir pour que les régions puissent fonctionner correctement, pour que les populations puissent se sentir en sécurité, nous allons le faire » a-t-il promis.

Au cours de cette rencontre, le président de la République avait à ses côtés le ministre secrétaire général à la présidence Colonel Amara Camara et d’autres proches collaborateurs. Ces commandants de régions regagnent bientôt leurs champs de commandement avec la ferme volonté de mettre à exécution les instructions du chef de l’État.

Ministre de la transition : Seize ministres et leurs fonctions connus !(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Boubacar Siddy Bah pour Universguinée