Voici le communiqué :

Le procureur spécial près la Cour Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) porte à la connaissance du peuple de Guinée que suivant courrier en date du 26 janvier2022 de Monsieur le Procureur de la République Près le Tribunal de Première instance de Kaloum et conformément à l’article 21 de l’ordonnance numéro 2021 / 007/PRG/CNRD/SGG du 20 décembre 2021 portant création, compétence, organisation et fonctionnement de la CRIEF, notre parquet a été saisi du dossier de la procédure suivie contre les sociétés :

DJOMA SA

DJOMA LOGISTIQUE

DJOMA GROUPE SA

Toutes poursuivies pour des faits de :

Corruption dans le secteur privé

Détournement de deniers publics

Faux et usage de faux en écriture publique

Vol en bande organisée

Recel de fonds publics

Enrichissement illicite

Concussion

Abus d’autorité

Blanchiment de capitaux et complicité ;

Faits prévus et punis par les articles 373, 499, 585, 764, 771, 775 et 776 du code pénal ainsi que l’article 7 de la loi sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en République de Guinée.

Après analyse et examen minutieux de la dite procédure et suivant réquisitoire introductif en date du 27 janvier 2022, nous avons requis l’ouverture d’une information judiciaire en saisissant la chambre de l’instruction de la Cour, contre les sociétés mises en cause pour les infractions précitées.

Les Magistrats instructeurs sont déjà au travail pour l’instruction correcte et effective de ce dossier.

Nous vous informerons régulièrement de l’évolution de cette affaire chaque fois que la nécessité se fait sentir.

Fait au Parquet de la CRIEF le 27 janvier 2022

Le Procureur Spécial

Aly Touré