Mosquée Faysal Tabaski: religieux et cadres appellent à la cohésion sociale

0

A la mosquée de Faysal située dans la commune de Dixinn c’est le grand imam Elhadj Mamadou Saliou Camara qui a dirigé la prière de l’aïd ce mardi. Le thème du sermon a porté sur le pardon et la solidarité entre les fidèles musulmans. Plusieurs cadres de l’administration ont effectué la prière dans cette même mosquée notamment Alpha Ibrahima Keira actuel ministre conseiller à la présidence. Selon lui, cette journée est une bonne occasion pour appeler à la cohésion sociale dans le pays et invite tous les guinéens au respect des lois de la République.

C’est dans un contexte de crise sanitaire et sociopolitique que les musulmans de Guinée ont célébré la fête de Tabaski à l’instar de plusieurs autres musulmans du monde. A la grande mosquée Faysal de Conakry, le thème du sermon a porté sur le pardon entre les musulmans. Elhadj Mamadou Saliou Camara est revenu sur les grandes lignes de son discours.

Esprit de pardon

« C’est une fête qui nous donne les directions pour pratiquer notre solidarité entre nous un musulman c’est celui qui est solidaire, qui pardonne et accepte les défauts des autres » a-t-il rappelé.

C’est dans cette même mosquée qu’Alpha Ibrahima Keira l’ancien ministre de la sécurité a accompli la grande prière de l’AID. Pour l’actuel ministre conseiller à la présidence, cette journée est une occasion pour rapprocher davantage les Guinéens.

« C’est la communion d’idée, la communion de foi et surtout la volonté d’œuvrer au renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale entre tous les citoyens et fidèles musulmans de ce pays » a-t-il fait comprendre.

Par la même occasion, Alpha Ibrahima Keira invite les guinéens au respect des lois de la République et au renforcement de l’esprit du développement de la nation.

« C’est un message d’appel au respect des lois de la République au travail afin que les jeunes qui sont au chômage aujourd’hui puissent être des employeurs ou participent au développement de l’essor économique du pays » renchérit -il.  

Dans cette mosquée, le respect de certaines mesures sanitaires a été sérieusement suivi comme le port des masques.

Boubacar Siddy Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
28 + 18 =