Simandou-SMB

Mohamed Béavogui a reçu en audience le coordinateur général et actionnaire du projet SMB Simandou. Ce partenaire minier est venu rassurer les nouvelles autorités de son ambition à réaliser des Infrastructures minières tout en améliorant les conditions de vie des populations.

La guinée avec un potentiel exceptionnel en matière de ressources minérales attire des investisseurs directs étrangers

C’est dans ce cadre que le coordinateur général et actionnaire majoritaire du projet SMB Simandou est reçu ici par le Premier ministre. Au menu de la rencontre, discuter des moyens permettant d’assurer la mobilisation des ressources financières et la finalisation des études de faisabilité en vue d’accélérer la réalisation des infrastructures.

« Docteur sun a présenté le projet à son excellence le Premier ministre. Nous avons rassuré sur les intentions de respecter le calendrier est de pouvoir terminer la construction du chemin de fer de l’ensemble du projet d’ici la fin de l’année 2024 donc on voit un début de production commerciale en 2025 l’exploitation et le développement des blocs 1 et 2 du Simandou; la construction d’un chemin de fer de 670 km et la construction d’un port en eau profonde à maureilhan » ont projeté les partenaires du PM.

Avec le transguinéen et un port en eau profonde, le mégaprojet Simandou va impulser le développement socioéconomique du pays.

« Ce sont des investissements qui sont structurants pour le pays avec le développement industriel minier et agricole. Ce sont ces trois piliers qui peuvent permettre un développement rapide de notre pays » a conclu la délégation du projet.

Dans la même veine, le Premier ministre invite la SMB à jouer un vrai partenariat stratégique. Sur ce, Mohamed Béavogui exige que l’exploitation minière soit combinée au développement industriel et agricole du pays. Il a également insisté sur le fait que la ville profite des richesses créées dans les mines.

La rédaction de contenu d’universguinée